Une visite à remonter le temps

Le lac de la Raviège

Si vous comptez partir en vacances à Sant-Pons-de-Thomières, et que vous souhaitez profiter pleinement d’activités aquatiques des environs, et pour éviter la foule des plages et des côtes méditerranéennes, sachez que de nombreux vacanciers se retrouvent au lac de la Raviège. Avec ses bois et ses prairies, ses anses et ses plages, et son climat, la Raviège est une agréable station verte de vacances.

La raviège et sa végétation luxuriante au début de l’automne
La raviège et sa végétation luxuriante au début de l'automne

Aux origines du lac de la Raviège

Le lac de La Raviège s’étend sur 445-450 hectares, mesure 12 km de long et renferme 44 millions de mètres-cubes d’eau. Il se situe en région Occitanie, à cheval sur les départements du Tarn, de l’Hérault et dans le Parc naturel régional du Haut-Languedoc. Notez également que le lac est traversé d’est en ouest par la rivière Agout. Même si on l’appelle communément « lac », il s’agit plutôt d’un barrage qui a été construit entre 1954 et 1957 dans le but de subvenir à la production électrique, et de réguler le cours de l’Agout.

Saint-Pons de Thomières
© Philippe Chavaren

Pendant sa mise en eau, la retenue avait enseveli un village (nommée également La Raviège), ainsi que des ponts, un moulin et un château, dont les ruines réapparaissent lors des vidanges. En général, le barrage doit être vidangé tous les 10 ans. Malheureusement, cela n’a été fait qu’en 1968 et en 1999.Par ailleurs, un nouvel évacuateur de crue a été installé en 2014.

La truite de la Raviège
La truite de la Raviège © Boub'Arts par Gérard Saëz

Pour garder un souvenir de la dernière vidange du lac, un sculpteur héraultais nommé Gérard Saëz a créé une truite immense qui embellit le rond-point de la plage. Cette œuvre a une hauteur de 2,50 m, et est taillée dans du cèdre pour ses qualités imputrescibles. La sculpture nommée La truite de la Raviège habille un rond-point aux abords du lac situé sur la commune de La Salvetat sur Agout.

En outre, à cause de sa forme allongée, le lac de la Raviège sert aujourd’hui aux canadairs, en cas de nécessité, comme ce fut le cas en août 2006, afin d’éteindre un feu de forêt sur les contreforts audois de la Montagne Noire. En effet, les avions bombardiers d’eaux arrivent à puiser plus de 5 tonnes d’eau en une douzaine de secondes, sur une distance d’un kilomètre et demi.

Loisirs nautiques à la Raviège

Actuellement, à part sa vocation de matière première pour la fabrication d’électricité, le lac de La Raviège offre un terrain de jeu idél à la pratique de tous les loisirs nautiques (hormis le jet-ski).

Les différentes bases nautiques présentent sur le lac proposent diverses activités comme le pédalo, le canoë, le voilier, la planche à voile, le ski nautique... Vous pouvez également vous adonner à des randonnées pédestres ou en VTT. Mais, sachez néanmoins qu’aucun des sentiers de randonnées ne permet de faire le tour complet du lac. Et cela, car de nombreux terrains privés l’entourent, avec des chalets, des résidences essentiellement secondaires, des campings, et quelques fermes.

Se trouvant au milieu des forêts de sapins et de hêtres, le lac est aussi cerné de prairies sur lesquels pâturent vaches et brebis que vous aurez peut-être l’occasion d’apercevoir.

La pêche au lac de La Raviège

Si vous remontez la rive droite du lac, vous verrez un belvédère qui vous permet de profiter d’une magnifique vue sur les îles Rebondinnes. Vous remarquerez également quelques pêcheurs en barque. En effet, vous pouvez faire des activités de pêche et de plaisance, car le lac est très poissonneux en toute saison, et dissimule des sandres, des tances, des truites farios, ou encore des gardons.

De plus, les petits ruisseaux qui se déversent dans le lac abritent une grande quantité d’écrevisses à pattes blanches assez faciles à capturer. En outre, puisque le lac n’est pas destiné à l’adduction d’eau potable, l’usage de bateau à moteur y est autorisé pour faire des balades. C’est d’ailleurs, l’un des rares lacs du Tarn où cette activité motorisée est encore possible.

Ça tourne à la Raviège !

La Raviège s’est aussi illustré à la télévision et au cinéma pour la qualité de son cadre. En 1973, le lac est le lieux de tournage d’une scène mythique Des Aventures de Rabbi Jacob où la DS de Louis de Funès plonge dans la Raviège.

En 2006, c’est le téléfilm La Blonde au bois dormant, une production franco-belge diffusée sur France 3, qui prend pour lieux principaux de tournage le site de La Raviège.

Patrimoine

Découvrez la Cathédrale Saint-Pons et les vestiges de la période gallo-romaine.

Nature

De la source du Jaur aux eaux de l'Orb, ressourcez-vous au coeur de l'Hérault.

Archéologie

Remontez le temps avec la grotte de la Devèze et le musée de la Préhistoire.